oben

Home (vers la page d'accueil) > www.saar-nostalgie.de


 

 

 Chers visiteurs francophones,

 

                   soyez les bienvenus sur notre site www.saar-nostalgie.de

 

 

Vous trouvez sur ce site l'histoire de la Sarre semi-autonome entre 1945 et 1959 avec une description de ses institutions aussi qu'un tas de souvenirs de la vie quotidienne de cette époque. Nos pages avec des textes en français sont marquées par le petit drapeau . Leur nombre pourra encore augmenter au fil du temps, mais même sans traduction française vous pourrez certainement profiter de ce site qui vous offre un tas de photos et de documents de cette époque tellement intéressante.

 

Pour plus d'informations, lisez la PREFACE à ce site en français s.v.p. (tout en bas de cette page-ci).

 

Pour naviguer sur le site, vous pouvez utiliser le menu principal (la grande barre bleue tout en haut de chaque page) ou notre GUIDE (WEGWEISER) qui représente une liste complète de tous les chapitres et toutes les pages du site (cliquez dans le menu principal tout en haut de chaque page, à gauche sur  SUCHE ). Ou utilisez la recherche Google (sur notre page principale) qui ne cherche que sur ce site-ci.

 


 

Nous vous proposons:

Pour la version française de notre page sur le Lycée Maréchal Ney: cliquer ici !

La petite histoire de Rainer Freyer « 1948: Papa, prisonnier de guerre, rentre à la maison » se trouve sur cette page spéciale. On peut aussi la lire et écouter en allemand sur cette page-ci.

 


 

 

Liste de nos pages en langue française  ou bilingues   /

 

La préface à ce site (ici en bas)

 

Les Nationalités des Sarrois (Staatsangehörigkeit) : les différentes nationalités des gens en Sarre /  

 

● Gilbert Grandval: A) Sa vie, B) Ses fonctions en Sarre, C) Madame Grandval, D) Cartes de vœux, E) Assiette Murale 

 

Les différentes monnaies en Sarre et leur pouvoir d'achat  

 

● Le Statut de la Sarre (das Saarstatut)  

 

Consultation populaire et combat acharné lors du référendum (Volksbefragung u. Abstimmungskampf)   /  

 

Moyens de transport : Quelques-unes de nos pages sur ce sujet comportent aussi des textes en français:   /  

Aciéries et fonderies sarroises - photos superbes de l'époque avec des explications sur les usines    /

 

Le Lycée Maréchal Ney de Sarrebruck   histoire et description détaillée de cette institution - la page entière en français

     (merci à notre ami François Moisy !)

 

Souvenirs de notre Jeunesse en Sarre (six anciens élèves du Lycée Maréchal Ney racontent leurs expériences et plaisanteries

     qu'ils ont vécues à Sarrebruck, après la guerre.) En langues allemande et française.  /  

 

Souvenirs du « Quartier Est - Ostviertel » de Sarrebruck, en français et allemand, par Jean Kind, Sélestat /  

 

1948: Papa, prisonnier de guerre, rentre à la maison - petite histoire d'après-guerre de Rainer Freyer (traduite en français)

 

LA LAGERA A.G: Une société privée grossiste sarroise à Sarrebruck pour la fourniture des denrées alimentaires, des

        matériaux de construction et des consommables pour l'industrie. En langues allemande et française. /  

 

L'équipe sarroise de foot - Coupe du Monde 1954    

 



.

Préface au site:  L’Histoire de la Sarre. De la Sarre en partie autonome à « Saar-Nostalgie »

 

Ce site a l’intention de rappeler le développement politique, social et politique du Pays de la Sarre pendant la période de 1945 à 1959, mais surtout aussi les multiples aspects de la vie quotidienne des Sarrois en ce temps. Il voudrait maintenir le souvenir de cette période captivante de l’histoire de la Sarre parce qu’elle fut pour notre «petit pays entre la France, l’Allemagne et l’Europe» d’une énorme importance. La Sarre joua aussi à ce moment-là un rôle important pour la réalisation de l’entente franco-allemande et l’unification de l’Europe.

 

Après la guerre, notre pays se trouvait d’abord sous l’occupation française jusqu’au 8 septembre 1947. A partir de cette date, la Sarre était ( jusqu’à la fin de 1956) un pays en partie autonome et, en fait, un potectorat français. La France était responsable de la défense du pays et des affaires étrangères, et elle contrôlait aussi la politique du gouvernement sarrois. Sur le plan économique (voir Wirtschaft), notre pays lui était totalement rattaché, et elle profitait de l’exploitation de notre charbon comme paiement des réparations. Notre monnaie était le franc français, et à part les produits sarrois, il y avait presque exclusivement des marchandises françaises en vente ici, les allemandes étaient beaucoup trop chères.

 

Mais dans d'autres domaines, la Sarre était un Etat autonome avec sa Constitution, son Premier Ministre (JoHo), son propre Gouvernement et Parlement, sa police, sa poste, ses chemins de fer, une station de radio et de télévision, ses propres timbres, ses plaques d’immatriculation des voitures,, temporairement aussi sespropres billets de banque et pièces de monnaie. Nous avions même une équipe olympique (en 1952 à Helsinki) et une équipe nationale de football (de 1950 à 1956).  Nous devons à cette époque aussi la création d’institutions culturelles importantes, comme l’ Université, l’Ecole de Musique et d’Art, sans lesquelles les organismes actuels qui en résultaient n’existeraient probablement pas.

 

La démocratie en Sarre représentait cependant des déficits considérables qui firent souffrir beaucoup de Sarrois : des mesures de dénazification particulièrement sévères, des expulsions du pays, la défense de certains partis, des restrictions de la liberté d’opinion, la censure de la presse, des complications pour le passage de la frontière vers l’Allemagne et l’existence de deux « classes » de Sarrois avec des droits différents (voir le chap. Politik).

 

En 1955, les citoyens sarrois refusèrent dans un référendum (voir Volksbefragung) le Statut de la Sarre (v. Saarstatut). Un résultat positif aurait entraîné la continuation de l’autonomie partielle, mais sous la surveillance de l’U.E.O. (Union de l’Europe occidentale). La Sarre aurait pu ainsi devenir peut-être le centre d’une Europe future et le siège de différentes administrations europénnes. Mais l’union économique avec la France aurait continué. La majorité des Sarrois refusa cette solution et ainsi la Sarre fut rattachée à la suite du refus du Statut comme dixième land à la République Fédérale d’Allemagne le 1/1/1957.

 

Ce site voudrait aider à découvrir et à comprendre l’arrière-plan politique de ce développement (voir les chap. Geschichtliche Entwicklung, Politik, Saarstatut und Tag X).

 

Pourquoi Saar-« Nostalgie »? Ce sont souvent des émotions nostalgiques qui sont éveillées par les souvenirs de notre enfance et de notre jeunesse : d’un côté la joie d’entendre parler encore une fois de choses qu’on avait presque oubliées, d’un autre côté aussi un peu de mélancolie parce que tout cela est très loin et ne sera plus jamais pareil à ce que c’était autrefois.

 

Saar-Nostalgie.de est maintenant depuis presque six ans sur le Net et a attiré jusque-là à peu près 160 000 visiteurs, entre 100 et 200 par jour. Elle est élargie perpétuellement et compte entre-temps 10 grands domaines principaux avec en tout plus de 150 sujets différents qui sont représentés sur 5 à 20 pages en texte et en images (cela représente environ le volume de 2000 pages d’un livre). Malheureusement, il y a toujours encore de nombreuses lacunes, tous les sujets n’ayant pas encore pu être traités d’une manière approfondie. Mais nous y travaillons sans relâche et vous demandons de patienter. Parfois on me pose la question : Quand ce site sera-t-il « terminé » ? La réponse est : « Probablement jamais, étant donné qu’il y a tant de sujets et d’aspects encore à traiter ». Une partie de Saar-Nostalgie est en préparation pour sortir sous forme de livre. - Je vous souhaite de bien profiter de Saar-Nostalgie !

 


Cette page fut commencée le 04-09-2010 et modifiée pour la dernière fois le 31-10-2016

 

 

arrow4_u.gif

|

en haut

 

Vous pouvez commencer ici un tour du site

qui vous emmène à toutes les pages de ce site, l'une après l'autre.

 

Veuillez cliquer, en bas de chaque page, sur le bouton  weiter arrow4_R.gif  ou bien   page suivante arrow4_R.gif

 

 

Home (vers la Page d'accueil) > www.saar-nostalgie.de     

wwwonline-casino.de

 

(Gesamt seit 2008)